Chargement... Merci de patienter quelques secondes...

 
                                               
 
 
 

 Standard du border


 

Aspect général Chien bien proportionné ; la noblesse, l'élégance et l'équilibre parfait de la silhouette harmonieuse se combinent avec une substance suffisante pour donner une impression d'endurance. Tout manque d'harmonie comme tout manque de substance est à éviter.

Caractéristiques

Chien de berger tenace, travailleur et très docile.
Dans la description de son aspect général comme de ses caractéristiques, il est souligné que le Border Collie doit se présenter comme un chien de travail, doté de suffisamment de " substance " (à ne pas confondre avec " lourdeur "), un athlète infatigable qui dégage de la force, capable d'affronter tout type de terrain et de situation. Il reste malgré cela un chien noble et élégant qui se déplace dans un style unique qui le différencie de tous les autres chiens de berger.

Tempérament
Ardent, vigilant, réceptif et intelligent gent. Ni craintif ni agressif.
Un Border doit se distinguer par son expression éveillée dans laquelle transparaît son désir d'apprendre, de travailler et de faire plaisir à son maître. Conducteur de troupeaux et non gardien, il sait aussi se montrer doux, affectueux et amical. Une attitude qui dénote de la méchanceté ou de l'agressivité devra être pénalisée. Une certaine méfiance est acceptée mais il ne faut pas la confondre avec de la peur, qui sera de toute façon surmontée après les premières approches.

Tête et crâne
Crâne passablement large. L'occiput n'est pas prononcé. Les joues ne sont ni pleines ni arrondies. Le museau qui va en s'amenuisant vers l'extrémité est modérément court et fort ; le crâne et le museau sont approximativement de la même longueur. Le stop est bien marqué. La truffe est noire sauf chez les sujets à robe marron (chocolat) où elle peut être brune. Quand la robe est bleue, la truffe doit être de couleur ardoise. Les narines sont bien développées.
Le crâne du Border doit conserver sa largeur pour qu'il ait l'air carré ; la tête, dans son ensemble, doit aller en s'amenuisant légèrement vers la truffe. Ainsi, le chanfrein ne doit jamais être pointu ni trop fuselé par rapport au crâne. Le stop doit être constitué par la dépression naso-frontale et non par des arcades sourcilières trop prononcées. En effet, le crâne doit être suffisamment plat, ni en boule ni arrondi vers les joues.

Yeux
Les yeux sont bien écartés, de forme ovale, de couleur brune sauf chez les chiens merle où l'on admet qu 'un œil ou les deux yeux soient bleus, en partie ou en totalité. L'expression est douce, vive, éveillée et intelligente.
L'œil est l'expression de l'âme du Border. C'est en effet avec son œil que ce chien travaille, dominant les moutons de son regard. Une expression trop dure et trop fixe dénote une moindre disponibilité à l'apprentissage et n'est pas typique. Le regard doit en revanche dégager une impression d'attente, de rapi dité des réflexes et de dévouement total. La couleur de l'œil doit être marron mais pas nécessairement foncé puisque le terme " brun " autorise toutes les nuances. Une couleur virant sur le jaune doit en revanche être pénalisée.

Oreilles :
Les oreilles sont de taille et de texture moyennes, bien écartées, portées droites ou semi-dressées.
Même si l'on a tendance à rechercher chez le Border Collie une oreille semi-dressée typique du Colley, les oreilles entièrement dressées ne doivent pas être pénalisées. Les oreilles trop petites, attachées haut et rapprochées sont en revanche considérées comme un défaut. La forme et la consistance des oreilles du Border Collie sont toutefois assez différentes de celles du Colley, tout comme leur façon de se replier vers l'avant : elles sont larges à la base et présentent souvent un pli latéral et plus arrondi à l'extrémité.

Mâchoires :
Les dents et les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires.

Cou :
L'encolure est de bonne longueur, forte et musclée, légèrement rouée ; elle va en s'élargissant vers les épaules.
Le standard souligne que l'encolure doit être " légèrement rouée " ; une encolure soutenant une tête trop droite, " en cygne " doit être pénalisée puisqu'elle ne permet pas au chien d'adopter ses allures typiques.

Avant-main :
Vus de face, les membres antérieurs sont parallèles. Vus de profil, les canons métacarpiens sont légèrement obliques. L'ossature est assez forte mais sans lourdeur. Les épaules sont bien inclinées ; les coudes sont contre le corps.

Corps :
D'apparence athlétique. Les côtes sont bien cintrées ; la poitrine est bien descendue et assez large. Le rein est bien descendu et musclé. L'abdomen n'est pas remonté au niveau du flanc. La longueur du corps est légèrement supérieure à la hauteur au garrot.

Arrière-main :
L'arrière-main est large et musclée ; son profil descend gracieusement vers l'attache de la queue. Les cuisses sont longues, larges et musclées ; les grassets sont bien ongulés, les jarrets sont forts et bien descendus. Du jarret au pied, les postérieurs doivent avoir une bonne ossature et, vus de derrière, ils sont parallèles.
Dans la description de la constitution générale, le standard du Border est assez exhaustif et souligne sur chaque point qu'il s'agit d'un chien élégant mais puissant, sec mais musclé. Il est né pour se déplacer pendant des heures sans s'arrêter.

Pieds :
Déforme ovale. Les coussinets sont épais, forts et sains. Les doigts cambrés et serrés. Les ongles courts et forts. Il est inutile de dire que la forme et la substance du pied d'un chien de travail comme le Border sont d'une extrême importance. Un sujet ayant les doigts écartés et qui dénote de la mollesse et de la faiblesse doit être sévèrement pénalisé.

Allure :
L'allure est dégagée, régulière et facile, les pieds se levant au minimum. Elle donne l'impression que le chien est capable de se mouvoir à pas furtifs et très rapidement. Sur le ring, le Border doit conserver son allure typique et, par conséquent, être présenté avec la laisse, au trot, sans être " étranglé " par le collier. Il doit avancer avec vivacité, sans jamais se faire traîner ni tirer sur la laisse : ce n'est que dans ces conditions que son allure pourra être pleinement jugée.

Queue :
Modérément longue, la dernière vertèbre atteignant au moins le jarret ; attachée bas, bien garnie de poils, elle se termine par une courbe vers le haut, parachevant la grâce de la silhouette et l'harmonie du chien. La queue peut se relever quand le chien est en action mais n'est jamais portée sur le dos. Le port de la queue est d'une grande importance. Une queue inséré trop haut doit être pénalisée parce qu'elle compromet l'harmonie d'ensemble du chien. 
Dans le standard, il est spécifié que la queue peut se relever quand le chien est en action : toutefois, cette précision se réfère à l'action sur un ring. Quand le Border est concentré sur son travail, sa queue doit toujours être portée bas pour favoriser son équilibre et une très grande tension.


 
Robe

Deux variétés de poils: 
modérément long : les poils abondants forment une crinière (brosse). Le poil est court et lisse sur la face, aux oreilles, sur les membres antérieurs (excepté pour les franges), sur les membres postérieur, des jarrets au pieds.

court : Les Border à poil long et à poil court sont jugés ensemble. Les sujets à poil court, moins courants, doivent être évalués et jugés selon leurs qualités, indépendamment de leur manque de poils. Il faut également tenir compte de la consistance du poil : il ne doit être ni trop doux ni trop dur ; en outre, il doit apparaître brillant et lisse, adhérer au corps et absolument pas ressembler au poil du Collie à poil long. Dans les deux variétés, le poil de couverture est dense, de texture moyenne et le sous-poil est doux et serré, formant une protection contre les intempéries. Dans la variété à poil modérément long, 

Couleur :
Toutes les couleurs sont admises. Le blanc ne doit jamais dominer.
Même si ce n'est pas spécifié dans le standard, les couleurs de Border Collie actuellement élevés sont : le blanc et noir ; le blanc et noir avec des taches feu sur le museau, sur les sourcils et à l'intérieur de l'avant-main et de l'arrière-main ; le tricolore, blanc et noir avec des taches feu bien marquées qui s'étendent parfois jusqu'à la tête et sous le ventre, remontant sur les flancs et sur les franges de l'avant-main ; le fauve, qui peut être aussi bien clair que chocolat ; le bleu merle et le sable merle.

Taille :
Taille idéale : mâle, 53 cm ; femelle : un peu moins.
Le Border n'est pas un grand chien et il est donc important que sa taille soit contenue dans les limites fixées par le standard. Des sujets plus grands pourraient paraître plus imposants mais ce serait au détriment de leur harmonie et de leur élégance.

Défauts
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

 

 N.B. Les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

 

 

 

 

 

 

 


 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement